lundi 9 mars 2015

Le grand remplacement.


La théorie développée par R.Camus tente à démontrer la fin d'un modèle de civilisation au profit d'un autre.
Les nouveaux arrivants musulmans seraient selon lui les excipients du principe actif qu'est l'islam.
Il ne reconnait plus comme le dit la chanson n'y les murs n'y les rues qui ont fait sa jeunesse.
Il monte l'escalier et trouve à la place de l'atelier ...une boucherie hallale.
Mais où est son modèle ?
Ou son passé les bals musettes et les nappes à carreaux.
Ou sont passé les Maurice Chevalier et les bistros d’antan ?
Pauvre monsieur Camus, et oui il y bien eu un remplacement mais pas celui que vous présentez.
Ce monde que vous regrettez n'est pas le votre, c'est celui de votre père qui a capitulé.
Vous pleurez un cadavre froid monsieur.
Votre douce France a pris fin avec le débarquement.
C'est la perfide Albion et sa jeune sœur qui ont eu raison du cher pays de votre enfance.
C'est le complexe d'infériorité développé par votre père qui est responsable de ce remplacement, pas l'arrivée du mien.
A notre arrivée vous mangiez déjà du chewing-gum, vous dansiez le twist sur du Hallyday, du Dick Rivers ou du Eddy Mitchell vous portiez des bleu Jeans la mutations avait déjà eu lieu.
L’Anschluss culturel c'est le tribu du vainqueur.
Il faut payer le prix du strapontin de Yalta.
Aussi je peux comprendre cette frustration qui vous habite en voyant les colonisés d'hier conservés des brins de culture.
Mais Renaud croyez en ma sincérité quand je vous assure que votre jambon beurre n'est pas la victime du kebab, mais bien celui du Hamburger.