mardi 31 mars 2015

Couvrez cette kippa que je ne saurais voir !

Au deuxième tour de la passionnante élection départementale de ce dimanche,
Un citoyen en compagnie de son fils venu exercer son devoir d'électeur, a eu la mauvaise idée de retirer son chapeau par signe de politesse.
Mal lui en à pris car ce geste de courtoisie a laissé paraître une chose insupportable et pouvant gravement porter atteinte à la laïcité : une kippa.
Sommé par un Tartufe de fonctionnaire de la retirer, ce citoyen a rétorqué à juste titre que ce signe n'était en rien une menace pour qui que ce soi et que si tout à chacun a le droit de voter avec une casquette sur la tête lui ne voyait pas en quoi ce rond de tissu sur la sienne posait un problème.
Et bien notre infortuné ami n'avait peut être pas pris la mesure de la détestation que suscite toute forme de soumission à autre chose qu'aux dictâtes de la pensé unique.
Se soumettre aux CAC40 oui, a dieu c'est intolérable.
Je peux sans problème venir voter en arborant des vêtements de marques qui bafouent les droits les plus élémentaires des salariés comme H&M et ses ateliers du Bangladesh, ou encore de celles qui emploient des enfants dans des usines du tiers monde comme NIKE , c'est tout à fait normal.
Mais porter un signe de croyance ; quelle horreur.
Navrant !
Un temple de la démocratie ou les suppôts les plus abjects de l'arrogance financière ont droits de cité quand une kippa, une croix ou un foulard sont illégaux préfigure d'un monde bien triste.
C'est donc en citoyen que je m'adresse aujourd'hui à ce Rabbin pour lui faire part de mon soutien et de mon amitié de Français, d'homme, mais plus important de CROYANT.