vendredi 6 mars 2015

Atomiquement Ridicule !

A la veille de la journée de la femme, nos médias préférés ont fait un tour de France des initiatives destinées à promouvoir l'égalité hommes femmes, et à mettre à l'honneur les combats pour y arriver.
Si toutes ces actions sont louables, et  passée sous silence celle qui est peut être la plus emblématique.
En effet une vingtaine d'afghans ont revêtu la bourqua et ont défilé dans les rues de Kaboul en signe de solidarité avec les femmes de ce pays qui se battent pour vivre.
Il en faut du courage à un homme pour se dresser face à sa société et rompre avec le poids de la tradition.
Mais cet avis ne semble pas être partagé par les chaines d'informations et les radios car ils n'en ont fait aucune mention.
Il semblerait que lorsque des levantins moustachus manifestent pour le droit des femmes ça ne colle pas à la ligne éditoriale de la doxa journalistique.
Il est bien plus télégénique de couvrir l'exposition mammaire de femens déchaînées au cœur d'une église ou brûlant la profession de foi des musulmans.
Il est navrant de constater la sélectivité des sujets couverts en des temps si décisifs pour le pays.
Cette démonstration de courage donnée par nos amis Afghans, aurait été une formidable leçon pour tous les hommes de France.
Dommage, nous avons eu à la place un reportage sur la mésaventure d'Harrison Ford aux commandes de son avion.
Il est vrai que l'atterrissage en urgence de ce millionnaire d'acteur sur un green de 18 trous est un événement qui à bien plus sa place au journal de vingt heures.

Devant cette catastrophe journalistique me reviennent les mots de Oppenheimer :

     "Certains riaient, certains pleuraient, mais la plupart étaient silencieux...."