lundi 23 février 2015

les maux des mots

Comment définir un propos où l'acteur est qualifié par un nom étranger à l'action ?
J'ai revu toutes les figures de style connues, et à ma connaissance ça n'existe pas.
J'annonce donc la création d'une nouvelle figure dont la paternité est à attribuée à monsieur Cuckierman.
En effet, le président du CRIF a affirmé ce jour « qu' aujourd'hui toutes les violences,
 sont commises par de jeunes musulmans".
Il me semble pourtant que le dernier cimetière profané était bien l'œuvre
de "jeunes de bonnes familles strasbourgeoises"  ut dictum est les médias.
Mais laissons ces contingences d'apothicaires et revenons un instant sur le reste de cette phrase.
"...commises par de jeunes musulmans" le commettant,  est dans toute autre circonstance,
 défini par son acte ou par ses motivations.
Dans ce cas précis non. Les violences trouvent leurs "justifications" non dans la crapulerie ou la déviance de l'individu mais dans une dimension étrangère à l'action.
C'est donc l’islamité de ces jeunes qui est mise en avant, là où il s’agissait simplement de souligner leur délinquance.
Le haut le cœur  qui doit saisir toute personne à l’énoncé de cette phrase, n'a pourtant gêné en rien les responsables politiques du pays. Le "hasard" du calendrier a voulu que cette phrase, soit dite le jour même du dîner annuel que préside monsieur Cuckierman, et cependant personne ne manquait à l'appel.
Les convives ont rivalisé d'affabilité devant un hôte qui a pourtant par cette phrase, insulté plusieurs millions de leurs concitoyens quelques heures auparavant.
Faut il en déduire que les musulmans dans ce pays sont méprisables à souhait ?
c'est ce que semble penser le CFCM qui, pourtant connu pour autre chose que ses prises de position courageuse, a décliné l'invitation.
Il ne restait guère que l’infatigable monsieur Chalghoumi pour assister à un dîner débarrassé des musulmans,
 et qui préfigure peut être la France voulue par nos élites.
Triste hasard oui, car ce calendrier moqueur a aussi voulu qu'hier ce soit l'anniversaire de la mort de Malcom X.