vendredi 27 février 2015

Autour de maman

Je ferme les yeux et alors me reviens,
Le souvenir heureux des ces soirées avec les miens.

Celui des  anciens qui à la fin du repas
Nous comptaient ceux passés de vie à trépas.

Ils nous racontaient comme à des enfants sages,
Le récit glorieux de nos illustres aïeux

De ce temps jadis où mon oncle et mon père,
étaient résistant ou héros de guerre.

Je contemplais alors le visage de ma mère,
Et devinais à son silence qu'elle était fière.

De cette tablée écoutant enchantée,
L’histoire de son tendre passé.