vendredi 16 janvier 2015

Pandora


Cher lecteurs, je vis actuellement des moments d'intenses conflits internes que me suggère l'actualité.
Traversé par des sentiments contradictoires, j'ai voulu sonder les abysses de mon inconscient.
C’est alors que m'est revenu le mythe du Hollandais Volant.
Il s'agit de ce capitaine de navire condamné à écumer les mers pour expier un crime odieux ; celui de son épouse soupçonnée à tort d'infidélité et payant de sa vie cette terrible méprise.
Notre Hollandais doit s'attacher pour la rédemption de son âme, l'amour d'une femme qui sacrifiera sa vie pour son salut.
Vous avouerez que ce récit ne manque ni de romantisme ni d'émotion.
L’émotion, sentiment qui pousse la sublime Pandora à se sacrifier pour ce qui n'est en définitive qu'un mari jaloux et violent.
Les similitudes entre cette histoire et la remontée vertigineuse de notre Hollandais de président dans le cœur des français sont troublantes.
En effet, car sans l'émotion, sentiment totalement dénué d'intellect comment expliquer que Marianne soit à nouveau tombée dans les bras du Hollandais.
Trahie, bafouée, humiliée, cette Ava Gardner édentée vole au secours de son capitaine.
Les charges sont pourtant accablantes, Chômage en hausse, baisse du pouvoir d'achat et déclin du modèle républicain...
Le prévenu été condamné à marcher dans le sillon d'un amour déçu pour le reste de son quinquennat.
A moins, à moins qu'une autre Marianne ne décide au vu des charges qui pèsent sur lui de s'offrir lui comme agneau sacrificiel.
Rien à priori n'aurait pu faire que ce conditionnel improbable ne devienne réalité.
C'était sans compter les sinistres frères Kouachi et le non moins sinistre sieur Coulibaly.
Coupables de leur vivant de crimes atroces, et coupables d'outre tombe pour avoir provoqué la schizophrénie générale.
Sans eux, notre hollandais aurait eu bien du mal à reconquérir sa belle.
Les yeux de Chimène portés sur notre président ne sont en réalité que l'expression d'une hystérie collective où le peuple se cherche un chef.
Si mauvais soit il, celui qui se dresse devant le danger devient incontesté.
Le discernement et l'analyse font place à un besoin compulsif d’adhésion.
Aussi belle Marianne, prend garde.
Car si le Hollandais peut prendre l'apparence séductrice d'un James Mason ténébreux, son baiser sera pour toi le dernier.