mardi 27 janvier 2015

Le prix du temps

Élever!
S'élever !
Cella suppose le mouvement dans l'espace et dans le temps.
C'est la physique qui l'affirme.
Et bien non les Nobel  B.Lemaire et E.Macron nous soutiennent le contraire.
Sinon pourquoi  exiger des  parents qu'ils éduquent leurs enfants quand on veux dans le même temps de supprimer par le travail dominicale le temps de les élever.
Il semblerait donc que le relation de cause à effet entre temps consacré aux enfants et réussite éducative ne soi qu'un mensonge séculaire.
Si l'enjeu n'était pas si important les propositions poujadiste de ces sinistres individu mériteraient que le mépris.
Même individu qui rivaliseront indignation pour dénoncer le déclin des valeurs et la multiplications des incivilités dans la société au grès des faits divers sordides qui sont devenus l'alpha et l’oméga de l'information d’aujourd’hui.
Mais il est vrai que mesdames Macron et Lemaire ont peux de chances de s’épanouir elles le dimanche matin à la caisse du super U de leurs villes.
Non, elles, auront le loisir de faire assimiler à leurs progénitures les codes de cette société afin de posséder les clefs de la réussite pour demain.
Dans le même temps ma voisine divorcé avec deux enfants sur la base d'un volontariat contraint devra confier cette mission à la grande sœur, à la console de jeux ou à la voisine pour leurs servir leur agapes au Starbuck Caffe entre deux expositions.
Maudit soit ils !
Comment peuvent ils ensuite défendre sous couvert d'humanisme le droits à l'expression.
Comment peuvent ils pousser l'hypocrisie jusqu'à dire que cela se fera sur la base du volontariat.
Car personne ne doute qu'un patron posant la question « acceptez vous l'idée de travailler le dimanche » ne soit ensuite enclin à embaucher la personne corvéable à souhait au détriment du parents responsable.
Cette état d'esprit est insupportable à quiconque croit encore à l'humain.
Productivité, rentabilité, investissement, c'est la nouvelle trinité.
Messieurs à défaut d'être humain soyez malin.
Car ses vos enfants qui devront partagé demain une société avec les Frankenstein que vos funestes décisions s’apprête à produire.
Mais comme l'a dit Jésus Sws on ne peux pas servir deux maître.
A vous de choisir « vos enfants ou l'argent. »
Cela n'est pas une menace, n'y même un ultimatum mais la conséquence logique de vos propositions ou vos cher tête blondes élevé au grain dans le quartier latin devront affronter demain des gavroches saouler aux raisins de la colère.
Graines de violence qui auront poussé sous les  orages de l'austérité et dévoreront demain vos précieux champs de blé.