vendredi 16 janvier 2015

Le gardien du Cimetière


C'est une enfant.
Oui, mais pas de place.
Mais elle petite.
Pas de place on vous dit
Pas assez de place vous dites ? alors qu'elle est si petite ?
Ce n'est pas elle qui prend d'la place, mais ses semblables arrivés à maturité qui risquent de nous irriter.
Les riverains vont être dérangés, sollicités.
Et le maire lui veut être prolongé.
Ici ou ailleurs, qu'est ce que ça peut faire, vous n'avez pas de terre.
Nous sommes fatigués, endeuillés et son repos nous permettrait aussi de nous reposer ?
Mais vous ne payez pas d’impôts !
Et ça c'est pas de pot car les  « enterrables » ici c'est d'abord les contribuables.
Ceux qui participent, à vous rendre illicites.
Ceux qui en échange d'une partie de la terre demandent à Monsieur le Maire d'assainir l'air.
Vous demandez à intégrer notre communauté ?
Mais vous n'êtes même pas équipés.
Ici on ne donne pas un avenir, on le vend, on le monnaye.
Et ce n'est pas demain la veille que vous et vos pareils pourrez y parvenir.
Ici on est éduqué, on ne mendie pas, on reçoit.
Ensuite on rend une partie, gage de notre sympathie, de notre empathie pour le système.
Elle est rom et donc en dehors du dogme.
Et même si des hommes en font des tonnes pour cette petite fille, sachez que même dans la mort certains continueront toujours d'avoir tort.
Car ici au cimetière les mises en bière c'est pour nos semblables et si ça vous parait lamentable alors devenez contribuables.